Le triste destin de la bijouterie Sabika après 23 ans : que s’est-il passé avec l’entreprise basée à Robinson ?

Depuis plus de deux décennies, la bijouterie Sabika a brillé de mille feux à Robinson. Cependant, un sombre nuage est venu assombrir son avenir autrefois prometteur. Comment une affaire florissante a-t-elle pu connaître une fin aussi tragique ? Retour sur les événements ayant scellé le destin funeste de cette entreprise emblématique.

Le déclin inévitable de Sabika

découvrez le triste destin de la bijouterie sabika après 23 ans : l'histoire de l'entreprise basée à robinson et ce qu'il s'est passé.

Après 23 ans d’existence, la bijouterie Sabika, basée à Robinson, a annoncé la fin imminente de ses activités. Une décision qui a bouleversé bon nombre de ses fidèles clients et stylistes.

Une histoire de famille et d’engagement

Fondée en 2001 par Karin Mayr, Sabika était bien plus qu’une simple entreprise de bijoux. C’était un projet familial, porté par une volonté d’autonomisation des femmes et de soutien financier à travers des opportunités professionnelles uniques. La marque, à travers ses collections saisonnières, a su créer un univers esthétique et symbolique propre, basé sur des matériaux rares et une fabrication artisanale.

Un impact positif et durable

Au fil des années, Sabika a su tisser des liens étroits avec sa communauté, ses stylistes et ses clientes. Grâce à des valeurs fortes de solidarité et d’engagement, l’entreprise a pu soutenir plus de 1 500 associations et récolter plus de 3,2 millions de dollars. Un héritage social et humanitaire qui restera gravé dans l’histoire de la marque.

Une fermeture empreinte de reconnaissance

La décision de mettre fin aux activités de Sabika n’a pas été prise à la légère. Les propriétaires actuelles, Karin Mayr, Alexandra Mayr-Gracik et Miriam Mayr, ont exprimé leur profonde gratitude envers leur équipe, leurs partenaires et leur clientèle fidèle. Une fermeture qui se veut être un hommage vibrant à tout le chemin parcouru.

Un héritage qui perdurera

Malgré la fin des ventes, l’esprit de Sabika continuera de briller à travers les bijoux déjà en circulation. Les nombreuses histoires personnelles et le lien émotionnel tissé avec la clientèle perdureront bien au-delà de la fermeture de l’entreprise. Sabika restera ainsi gravée dans les cœurs de ceux et celles qui ont partagé son aventure.

Découvrez plus d’articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut