Comment Marie Carrère est passée des fleurs aux bijoux : la success story à succès de Toulouse ?

Découvrez l’incroyable success story de Marie Carrère, de la passion des fleurs à l’éclat des bijoux ! Plongez dans le parcours inspirant de cette entrepreneure toulousaine qui a su briller dans le monde de la création. Une histoire captivante à ne pas manquer !

Passionnée d’art et attentive à l’environnement, Marie Carrère crée sa marque de bijoux

découvrez comment marie carrère est passée du monde des fleurs à celui des bijoux dans cette success story à succès de toulouse.

Marie Carrère, une jeune maman de 30 ans originaire de Toulouse, est une passionnée d’art et une fervente défenseuse de l’environnement. En 2020, à peine sortie des études, elle décide de donner vie à sa passion en créant sa propre marque de bijoux, Kurage Ginza. Utilisant des matériaux durables tels que l’acier inoxydable et l’acétate de cellulose, un polymère naturel, Marie propose des bijoux fantaisie qui laissent passer la lumière et créent un effet de transparence élégant. En combinant des copeaux de bois et de véritables pierres d’eau douce, elle parvient à créer des pièces uniques et écologiques. Mais comment cette aventure a-t-elle commencé ?

Une reconversion inspirée par le Covid-19

Marie Carrère a d’abord exercé le métier de fleuriste évènementiel à Toulouse après avoir obtenu un CAP et un brevet professionnel. Cependant, lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé et que les commerces ont dû fermer, Marie s’est retrouvée sans activité. Elle a alors décidé de mettre à profit les cours de bijou floral qu’elle avait suivis pendant sa formation et de se lancer dans la création de bijoux. Pour elle, c’était une façon de rester active et créative pendant la période de confinement.

Alors qu’elle reprenait progressivement son activité de fleuriste après la crise sanitaire, Marie réalisait également des bijoux floraux qui ont rapidement attiré l’attention. Ses créations ont séduit de grandes boutiques de mode, ce qui lui a permis de collaborer avec des marques renommées telles que Blissim et Citadium. Mais c’est une invitation inattendue qui va vraiment propulser sa marque sur la scène internationale.

Une success story internationale

À l’été 2023, le célèbre grand magasin parisien, le Printemps Haussmann, a invité Marie Carrère à ouvrir son premier pop-up store. Cette opportunité inattendue lui a permis de faire connaître sa marque à l’international, notamment au Royaume-Uni où elle est distribuée dans sept magasins Fenwick. De plus, Kurage Ginza s’exporte désormais aux États-Unis. Ainsi, cette jeune marque toulousaine a su conquérir des marchés au-delà des frontières françaises.

Aujourd’hui, Kurage Ginza compte quinze revendeurs en France, tout en n’oubliant pas sa ville d’origine, Toulouse. Les bijoux de Marie Carrère sont disponibles chez Gabardine, rue Cujas, et un pop-up store Mercy présente également sa collection rue de la Colombette jusqu’au 16 juin. Cette réussite grandissante a également permis à Marie d’embaucher trois salariées et de partager sa passion créative avec d’autres femmes.

Un parcours inspirant

Le parcours de Marie Carrère, de fleuriste à créatrice de bijoux renommée, est une véritable success story. En alliant sa passion pour l’art et son engagement envers l’environnement, elle a su conquérir le cœur des amateurs de bijoux à travers le monde. Son histoire est un exemple inspirant de reconversion professionnelle réussie, nous rappelant qu’il est possible de transformer ses passions en une activité florissante. Bravo à Marie Carrère pour son audace et son talent !

Découvrez plus d’articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut